Vous vous apprêtez à faire louer une maison ou un appartement et vous voulez connaitre la différence entre un logement conventionné et non conventionné ? Pour faire le bon choix, découvrez dans cet article les différents avantages et inconvénients d’un logement conventionné et ceux d’un logement non conventionné.

Logement conventionné : Définition, avantages et inconvénients

C’est quoi un logement conventionné ?

Un logement conventionné est tout logement, il peut s’agir d’une maison ou d’un appartement, dont le propriétaire a signé une convention avec l’Etat. Cette dernière est constituée de diverses conditions comme la fixation du montant du loyer, le respect d’un plafond de loyer et de faire louer le logement à des locataires ayant des revenus moyens. Il n’a pas également le droit de faire louer sa maison à un membre de sa famille et la durée de la convention se situe entre 6 et 9 ans. Une convention de 6 ans pour un logement ne nécessitant pas de travaux de rénovation et une durée de 9 ans pour le cas contraire. Une fois la convention signée, le locateur respecte les conditions citées précédemment, l’Etat de son côté lui verse une sorte d’indemnités ou d’allocations pour compenser le plafond du loyer déterminé.

Quels sont les principaux avantages et inconvénients d’un logement conventionné ? 

Il est à préciser que le fait de passer à la convention du logement est avantageux que ce soit pour le propriétaire et également pour le locataire. Ce dernier bénéficiera d’un loyer conforme à ses revenus mensuels. Le propriétaire de son côté bénéficiera d’une réduction d’impôts, il bénéficiera aussi d’un loyer plafonné même si sa maison à louer se trouve dans une zone géographique où le montant du loyer peut s’avérer être minime.  Et bien sûr, il recevra d’aides venant de l’Etat surtout si son logement nécessite une ou plusieurs rénovations. Pour les inconvénients, le locateur n’a pas le droit d’augmenter le montant du loyer par rapport au plafond imposé par l’Etat. Il ne peut également pas faire louer sa maison ou son appartement à un membre de sa famille. Et le dernier inconvénient est la durée de la convention.

Logement non conventionné : Définition, avantages et inconvénients

C’est quoi un logement non conventionné ?

Contrairement au logement conventionné, le logement non conventionné concerne tout type de bien immobilier, maison ou appartement dont le propriétaire n’a pas signé de convention avec l’Etat.

Quels sont les principaux avantages et les inconvénients d’un logement non conventionné ?

Ici, le propriétaire n’est pas limité dans la fixation du loyer. Il n’y a pas de plafond, il peut également recevoir tout type de locataire, que ce soit les membres de sa famille. Et le plus est le fait de ne pas devoir respecter une durée de location. Le propriétaire du logement peut choisir la durée de location de sa maison ou de son appartement. Le locataire bénéficie aussi de quelques avantages même s’il s’agit d’un logement non conventionné. Il peut toujours jouir d’une aide au logement. Pour les inconvénients, le propriétaire de l’immobilier ne reçoit pas d’aides venant de l’Etat, que ce soit pour les travaux de rénovation, ou pour la réduction des impôts.

Verdict

Vous bénéficierez d’avantages, que vous optiez pour le logement conventionné ou le logement non conventionné. Le choix vous revient amplement. Voyez ce qui est beaucoup plus bénéfique par rapport à votre type de logement.